Actus

05/10/2016

L’hiver pour supprimer les doutes

posté à 04h50

C’est souvent la même chose, l’hiver arrive et il est difficile de sortir par ce froid, cette pluie et parfois ce vent. On peut même avoir ces 3 conditions météorologiques combinées, là je vous raconte pas le niveau d’envie de sortir le vélo qui est proche du néant !
Mais voilà, chaque hiver je donne un thème à cette période qui me semble bien utile pour travailler des points faibles, s’amuser, faire des bêtises aussi qui n’ont pas d’influence sur la saison de triathlon qui démarre 5 mois après…
Cette année, l’option choisie a été d’apprendre à courir longtemps. Après avoir mis les pieds à la piscine plus souvent ces dernières années en hiver, je me suis dit que le temps perdu à Vichy ne provenait pas totalement de la partie natation mais plutôt du marathon. J’ai beaucoup pu apprendre en natation et compte bien m’y remettre dès décembre très sérieusement mais comment apprendre à courir longtemps ?... La question se posait et je n’ai pas la réponse, c’est pourquoi j’ai fait appel à un spécialiste des semis et marathons qui, par chance habite comme moi à Niort ! Pour courir longtemps, quoi de mieux que de préparer un marathon pour se motiver à sortir les running fréquemment et apprendre la marche à suivre dans une telle préparation.
Ainsi, j’ai contacté Guy-Marie Gueret pour m’attaquer à ce nouveau défi pour rajouter cette nouvelle corde à mon arc. J’ai une chance inouïe qu’il soit aussi compétiteur que moi, j’ai pu le constater lors de notre échange sur cette préparation.
La première étape de cette préparation passe par la reprise post-coupure. J’ai donc remis mes baskets lundi dernier pour un footing au soleil dans les rues de Niort et sur le parcours de la Coulée Verte qui aura lieu dans un peu moins de 15 jours. Cet événement est unique à Niort et j’ai chaque année une grande motivation pour y participer. Ce fut donc avec un grand plaisir que j’ai entendu dire par mon nouveau coach que faire ce semi marathon de la coulée verte serait une bonne chose ! Biensur il ne s’agira pas de faire de folies. Avec seulement 15 jours de sport dans les jambes je ne serais pas en mesure de tenir 21kms à fond. Le but du jeu sera donc de partir (très) prudemment pour ensuite accélérer sur le final. Voilà pour les consignes. Déjà une grosse embuche en travers de mon parcours, comment réussir à me raisonner et partir tout doucement quand on est un chien fou comme moi qui cherche bien souvent à suivre les meilleurs et « advienne que pourra ». C’est là la première leçon que je vais apprendre et ce ne sera pas la dernière croyez-moi !
J’essayerai de vous faire quelques petits résumés réguliers de ma préparation pour vous tenir au courant des nouvelles leçons apprises, des anecdotes que cette nouvelle aventure de 2 mois me fera vivre.

 


Autre news:
18/09/2018 : Half Royan, à 4 semaines de la grande messe !
25/07/2018 : Triatbreizh 2018
11/06/2018 : Alpsman, un mythe en devenir !
15/05/2018 : L'Half Ironman Pamplona pour une reprise espagnole!
03/01/2018 : Corrida de Magné…et bonne année !
29/11/2017 : Ironman Cozumel, last step before KONA !
17/10/2017 : On accélère pour la Coulée Verte!
17/08/2017 : Ma longue journée dans les montagnes
12/08/2017 : A nous deux
28/07/2017 : Racontes moi tes vacances


» Consulter les archives

RSS