Actus

25/09/2016

Vous pourrez pas dire qu’on vous l’avait pas dit !

posté à 15h26

Je vais vous raconter un truc au sujet de ma dernière course « multisport » de l’année. Le duathlon longue distance de Bois le Roi qui était le support du championnat de France de la discipline. Pour casser tout suspens je vous dirais simplement qu’il faut éviter de faire des courses sans drafting (sans abri à vélo) avec des compétiteurs qui font presque toute l’année des courses avec drafting autorisé. Ils gardent leurs vieilles habitudes et surtout personne ne dit rien !

J’étais donc à Bois le Roi le week end dernier. Une idée qui m’est venue par la proximité du séminaire organisé par mon entreprise (pour en savoir plus : www.ekoya.fr) à Paris le vendredi précédent la course. Mon père étant de mèche avec moi, il m’a rejoint le vendredi soir à Melun pour m’accompagner et assure la logistique et le mécano…enfin c’est ce que je pensais avant de le voir enfiler les ¾ de sa bouteille de Lambrusco au resto le vendredi soir (le ¼ restant étant pour ma pomme, faut pas déconner non plus !).

Après la reconnaissance du parcours vélo le samedi, j’étais rassuré sur la difficulté du parcours et me disait qu’on allait bien s’amuser…en fait pas du tout. Le jour J, mes jambes n’ont pas voulu jouer longtemps, la récup n’avait pas été assez bonne après l’Half de Royan le weekend précédent. Le départ s’est bien passé, je prend le vélo 7ème, je pars à vélo et là, aie ouille ca pique, les jambes sont flagada, la puissance est assez basse, je vais devoir faire avec ça pendant un peu plus de 90kms, bon tant pis on peut s’amuser en allant moins vite ! Le temps passe et je joue avec mes moyens, mais voilà, au détour d’un virage je vois un petit peloton rentrer. Là plus du tout envie de jouer, j’appuie plus fort quitte à exploser mais l’injustice me rend fou. Dans la partie dure du circuit, ils perdent du terrain, je ne les vois plus, mais dès que les plaines refont surface, je les vois revenir dans le rétro, ah ce bon vieil effet de l’aspiration est plus utile en plaine qu’en montagne ! Je pose le vélo juste devant eux et dès le premier pied posé à terre, je vois que le physique ne tiendra pas plus longtemps. J’ai les fessiers bloqués, aucune synchronisation dans mes foulées qui sont plus semblables à une marche sautillante. Je me fais enrhumer par la totalité des gars du groupe derrières dès le départ de la course à pied. Ils ont l’air plus frais, ça doit être sympa de faire 95kms dans la roues, je vous l’accorde, mais pas sur une course sans drafting, ça s’appel de la triche ! Enfin je passe les 14 derniers kms de course à pied en testant mon mental pour essayer de tenir un rythme difficile à accepter quand je vois constamment vaciller les 12 avec le 13km/h sur ma montre, des vitesses auxquelles je suis rarement à l’entraînement.

J’en fini enfin, je ne veux plus entendre parler de cette course mais… « Bonjour Mr, nous allons vous contrôler, vous avez été tiré au sort ». Bon ca sera pour plus tard de penser à autre chose. Heureusement mon chaperon était super sympa, on a bien discuté, c’était presque sympa. J’ai dit presque hein ;)

Voilà la fin de la saison triathlétique pour moi sur cette course bidon dans le ventre mou mais je veux être clair, j’aurais été bon ou en grande forme ce jour là, je n’aurais rien vu de tout cela et j’aurais été beaucoup plus enthousiaste de jouer à mon niveau habituel.

Je tourne la page pour une coupure qui se passe plutôt bien depuis une semaine déjà ! Les occupations ne sont pas les mêmes mais c’est tout aussi sympa de casser la routine qui s’était installée. Je dirais presque que je revis mais je sais qu’au fond j’adore faire du sport et que ca me chatouillera rapidement même si je tiens a freiner mes envies de sports pour repartir du bon pied avec en tête de participer au marathon de La Rochelle fin Novembre. J’ai besoin de prendre de l’expérience sur les courses à pied longues. Vichy m’en a convaincu et on n’a jamais fini d’apprendre donc place à la suite…

 


Autre news:
18/09/2018 : Half Royan, à 4 semaines de la grande messe !
25/07/2018 : Triatbreizh 2018
11/06/2018 : Alpsman, un mythe en devenir !
15/05/2018 : L'Half Ironman Pamplona pour une reprise espagnole!
03/01/2018 : Corrida de Magné…et bonne année !
29/11/2017 : Ironman Cozumel, last step before KONA !
17/10/2017 : On accélère pour la Coulée Verte!
17/08/2017 : Ma longue journée dans les montagnes
12/08/2017 : A nous deux
28/07/2017 : Racontes moi tes vacances


» Consulter les archives

RSS