Actus

27/06/2016

Footing humide par beau temps !

posté à 14h02

Ce dimanche je participais à un Swim and Run, comprenez un enchaînement multiple de course à pied et natation. Effort atypique qui demande de gérer les efforts opposés que peuvent être la natation et la course à pied.

Voici les séquences du format M auquel je participais :

Trail : 900 m
Natation : 900 m
Trail : 4 750 m
Natation : 600 m
Trail : 900 m
Natation : 200 m
Trail : 2 200 m
Natation : 250 m
Trail : 50 m
Natation : 50 m
Trail : 1 200 m


Les organisateurs ont tellement eu envie de pousser la cohabitation de la course à pied avec la natation qu’ils nous ont offerts une partie de la course à pied dans l’eau sur une bonne cinquantaine de mètres ! Un grand moment de lever de genou ou de marche aquatique !

Je prends un départ rapide car celui-ci est donné sur une plage et j’ai repéré un couloir de sable dur pas très large du coté le plus proche de l’eau, quitte parfois à mettre le pied dans quelques centimètres d’eau. Après tout qu’ils soient mouillés maintenant ou dès la première natation ça ne changera pas grand-chose.

Je plonge … non je rigole, je me mets gentiment à l’eau en 2ème position après la première course à pied longue de 900m, très peu d’écarts de fait et la natation va durer un petit kilomètre, c’est assez long, ça laisse le temps de prendre son rythme et au bout de cette longue ligne droite je sors 4ème de l’eau avec le 3ème en point de mire. Je rattrape ce dernier et ma course va alors être terminée…pour ce qui concerne le coté compétition car je ne bougerais plus de cette place. Par contre pour le côté « aventure », ce qui m’intéresse le plus, ce n’est que le début ! Ce 2ème trail long de 4750m est sympa, je prends confiance et vais même jusqu’à ne pas hésiter à courir dans cette petite flaque de boue qui s’avérait être en fait bien plus profonde que je l’imaginais…zzzziouuupp petite glissade sur le ventre, de la boue plein le genou et plein les mains, pas grave il reste encore plusieurs partie natation pour se laver ! Pour le reste on court, on nage et on répète cela 5 ou 6 fois.
Comme toute première j’aime bien tenter des trucs, j’ai voulu plonger avec mon pull boy coincé dans une ceinture porte dossard dans mon dos. Lui n’a pas voulu plonger et est resté à la surface en quittant ma ceinture ! J’ai voulu remettre mes lunettes de natation après avoir couru presque 5km avec celles-ci sur ma tête, mauvaise idée la buée me cachait les bouées !

Au final, une super expérience avec une météo estivale retrouvée, un bon moment partagé avec Clémence qui a tenté (et réussi) d’aller au bout de son format SwimRun à son rythme. C’est tellement sympa de se donner les moyens de s’amuser et découvrir des nouvelles choses en ne se souciant de rien d’autre que son plaisir personnel. Qui plus est quand ce SwimRun est aussi un bon prétexte pour aller passer un week end dans la famille du côté des landes !

 


Autre news:
11/06/2018 : Alpsman, un mythe en devenir !
15/05/2018 : L'Half Ironman Pamplona pour une reprise espagnole!
03/01/2018 : Corrida de Magné…et bonne année !
29/11/2017 : Ironman Cozumel, last step before KONA !
17/10/2017 : On accélère pour la Coulée Verte!
17/08/2017 : Ma longue journée dans les montagnes
12/08/2017 : A nous deux
28/07/2017 : Racontes moi tes vacances
04/07/2017 : Pour toi mon pote
30/05/2017 : Flat, Fast and French --> c'est du "Fat"!


» Consulter les archives

RSS